Sakina Paris & my experience as an assistant stylist

Lana El Sahely Sakina Shbib Haute Couture

In March, I introduced you to the very talented fashion designer, Sakina Shbib who had just launched her first bridal Haute Couture collection.  I loved interviewing her and I fell in love with her delicate and romantic dresses that made me want to get married again!

During July Haute Couture week, she invited me to discover her new collection of evening gowns at her press presentation and I even got the chance to assist her during the photoshoot of her collection the next day!

Inspired by Marcel Proust’s “In the Shadow of Young Girls in Flowers “, her latest collection is delightfully fresh and so dreamy. The delicate pale pink dresses are an “ode to burgeoning love through which the woman is depicted as a poetic and romantic lover”. The details are absolutely stunning with her signature flower embroideries, the delicate French lace and the silk organza petals. I just wish I could wear one of them especially my favorite, “Madame de Guermantes”….

The day after, I took a day off from work to assist her and her team on the photoshoot of this collection and it was a dream come true! I arrived early in the morning at the Westin Place Vendôme where the whole team was based. As I entered the suite, I discovered a beehive where every team member was busy doing something. The makeup artist had already worked his wonders on the two models, and the result was a subtle and fresh makeup; perfect for the theme of the “blossoming girls” of Proust’s novel.

I tried to help as much as I could: from dressing the models, to inflating the balloons and playing with the flower arrangements but honestly I often felt very clumsy! Sakina was patient and kind enough to explain how to proceed as I was listening religiously.

A moment after my arrival, we started working with the beautiful Lebanese blogger Lana El Sahely from “L’armoire de Lana” who looked gorgeous in Sakina’s creation! I was lucky to meet her before she went on with her day of Haute Couture shows and presentations.

Once the models were dressed and ready to go, we left the hotel and went to a location nearby such as the Jardin des Tuileries or Place Concorde. With the team, we were carrying flowers, the models’ shoes and the reflector while the models were lifting the dresses from the floor and trying not wrinkle them in the same time.

Then, once we were on set, the magic began. Mokhtar, the photographer was giving his direction to the models who were lightly dressed but managed to remain very professional despite the chilly Parisian weather.  Sakina was working closely with the photographer, explaining him the results she was expecting and carefully overseeing every details.

I had never realized how much work and organization this would be! I went home completely exhausted and I remembered my interview with Nawal Rmili, the fashion stylist, who explained how physically demanding this job was!

Anyway I was just so happy and grateful for this experience! It was truly a dream come true to be on this side of the photoshoot. And as I look through the pictures, I cannot help but be a tiny bit proud that I had the opportunity to participate in such a beautiful end result!

So what are your thoughts? Do you like this collection as much as I do? I cannot wait to hear from you guys!


En Mars dernier, je vous présentais la talentueuses créatrice, Sakina Shbib qui venait de lancer sa première collection de robes de mariée Haute Couture. J’avais adoré faire son interview et j’étais immédiatement tombée amoureuse de ses robes délicates et romantiques qui m’avaient donné envie de me marier à nouveau !

Pendant la semaine de la Haute Couture de Juillet, elle m’a invitée à découvrir sa nouvelle collection de robes de soirée lors de sa présentation presse et j’ai même eu l’immense chance de l’assister lors du shooting de sa collection le lendemain !

Inspirée par le roman de Marcel Proust “ A l’Ombre des jeunes filles en fleurs”, sa dernière collection est délicieusement fraiche et tout simplement ravissante. Les délicates robes rose pâle sont « une ode aux amours naissantes, à travers laquelle la femme est conçue comme un être poétique, romantique et transi d’amour ». Les détails sont particulièrement travaillés avec les fleurs brodées, la dentelle délicate et les pétales d’organza de soie. J’aimerais tellement pouvoir porter l’une d’entre elles, surtout ma préférée, « Madame de Guermantes » ….

Le lendemain, je posais une journée de congés pour l’aider elle et son équipe lors du shooting de sa collection et c’était le rêve ! Je suis arrivée tôt le matin au Westin Place Vendôme où toute l’équipe était basée. En entrant dans la suite, je découvrais une ruche où chaque membre de l’équipe s’affairait activement. La magie du maquilleur avait déjà opéré sur les deux mannequins et le résultat était subtile et frais, parfait pour le thème des jeunes filles en fleurs cher à Proust.

J’essayais d’aider du mieux que je pouvais : j’ai habillé les mannequins, gonflé des ballons et joué avec les compositions florales mais très honnêtement je me sentais souvent assez maladroite ! Sakina m’expliquait patiemment comment procéder pendant que je l’écoutais attentivement.

Peu après mon arrivée, nous avons commencé à travailler avec la très jolie bloggeuse libanaise Lana El Sahely de « L’armoire de Lana » qui était superbe dans la création de Sakina. J’ai donc eu la chance de la rencontrer avant qu’elle ne continue sa folle journée de défilés et de présentations Haute Couture.

Une fois les mannequins habillées et prêtes à partir, nous avons quitté l’hôtel pour aller shooter dans des endroits à proximité comme Place Concorde ou le Jardin des Tuileries par exemple. Avec l’équipe, on transportait les fleurs, les chaussures des mannequins et le réflecteur pendant que les mannequins essayaient de ne pas faire trainer les robes par terre et de ne pas les froisser.

En arrivant sur le lieu choisi, la magie pouvait alors commencer. Mokhtar, le photographe donnait ses instructions aux mannequins qui étaient légèrement vêtues mais qui sont restées très pros malgré la fraicheur du temps parisien. Sakina travaillait en étroite collaboration avec le photographe et lui expliquait les résultats qu’elle attendait tout en étant attentive à chaque détail.

Je n’aurai jamais imaginé tout le travail et l’organisation que ça demanderais ! Je suis rentrée chez moi complètement épuisée et je me suis rappelée de mon interview de Nawal Rmili, styliste de magazine, qui m’avait expliqué à quel point ce job était physiquement prenant.

En tout cas je suis très heureuse et reconnaissante d’avoir pu vivre cette expérience ! C’était vraiment un rêve d’être de ce côté-là du shooting. Et en regardant les photos, je ne peux m’empêcher d’être un tout petit peu fière d’avoir eu l’opportunité de participer à un si beau résultat !

Alors qu’est-ce que vous en pensez ? Est-ce que vous aimez cette collection autant que moi ? Hâte de lire vos retours !

After the press presentation..

After the press presentation..

With the beautiful Sakina

With the beautiful Sakina

Lana El Sahely Sakina Shbib Haute Couture

The gorgeous Lana El Sahely

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

“Madame de Guermantes” … my favorite….

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

Sakina Shbib Haute Couture

 Bisous Bisous

Rhizlaine

Photo credits : Mokhtar Beyrouth

Follow me on Bloglovin’ / Facebook / Twitter Instagram

 

2 thoughts on “Sakina Paris & my experience as an assistant stylist

  1. Farahmineuse

    Que de poésie et de beauté!
    Magnifique article! Tu nous fais toujours autant rêver et travailler notre imagination et notre inspiration! MERCI

    Reply
    1. Rhizlaine Post author

      Merci beaucoup pour ton message ma belle! Ca me touche vraiment!! <3

      Reply

Leave a comment